"http://www.noelshack.com/up/aac/logo-641dc39c59.png"
Hidden World Index du Forum
Hidden World
Un nouveau monde où se cache action, frisson et aventure pour les meilleurs aventuriers ! Tentez l'expérience !
 
Hidden World Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Cthulhu rêve et attend... ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hidden World Index du Forum -> Le RP -> Pays des Rêves
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cthulhu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2010
Messages: 20
Localisation: dans sa demeure de R'Lyeh la morte...
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Moyenne de points: 1,05
Point(s): 21

MessagePosté le: Mar 12 Oct - 11:59 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

Cthulhu arriva dans les contrées du rêve, surprenant les humains de sa magnificence et de son immensité, mais qu'importe. Il n'avait que faire de la race esclave. Il avait été convoqué, comme tout les autres Grands Anciens, à une réunion orchestrée par Père Dagon et Mère Hydra. Apparemment, le sujet porterait sur la restriction des pouvoirs des Grands Anciens. Cela n'intéressait pas Cthulhu. Il faisait partie de la partie des Grands Anciens que l'on dit à "Recherche hégémonique", c'est à dire qu'ils désirent contrôler la petite planète bleue. Prenant place sur le siège cyclopéen qui lui était destiné, il avala un mi-go qui passait par là. Déjà, quelques Grands Anciens avaient pris place, tel que Yig, père des reptiles, Attlach-Nacah, mère des araignées, et Hastur, son plus grand ennemi, Dieu de la folie. Cthulhu avait toujours haï ses méthodes. Tout d'abord, il prenait la forme d'un individu de la race esclave, avec un masque sur la tête et un drap jaune sur les épaules. Ensuite, lui voulait que la race humaine perdure, car selon lui elle était supérieure car inventive. Cthulhu n'était pas de cet avis. Pour lui, les humains ne faisaient qu'infester sa planète et empêcher que la Race Supérieure ne la peuple. Si ça ne tenait qu'à lui, Cthulhu se réveillerait immédiatement et prendrait d'assaut leurs ridicules cités de métal, malheureusement il avait besoin de Yog-Sothot pour ce faire. C'est alors que Père Dagon et Mère Hydra arrivèrent
_________________
Is not lie which eternal lie
And in stranger eons, even death may die

H.P. Lovecraft


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 12 Oct - 11:59 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henry Vershicken
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 36
Moyenne de points: 1,75
Point(s): 63

MessagePosté le: Mar 12 Oct - 14:44 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

Le roi et la reine contemplèrent leurs fils, tous installés sur des sièges immenses qui surplombaient la salle de toute leur hauteur cyclopéenne. Il y avait les cinq princes, ceux dont la volonté hégémonique les poussaient à contrôler le monde tout entier et à en être le maître absolu et incontesté. Le premier né d'entre eux, leur préféré quand bien même ils essayaient de le cacher, était le grand Cthulhu lui-même, seigneur des mers et des océans, père de nombreux monstres et maître de la folie et des rêves, qui torturait l'esprit des humains qui s'opposaient à lui. Son frère, Hastur, possédait un pouvoir similaire sur la folie et les rêves mais lui était fondamentalement différent. Drapé dans une longue toge jaune déchirée, du bas de laquelle s'étendaient des tentacules qui enserraient le pilier tout entier, il arborait la plupart du temps un masque blanc présentant un visage humain. Hastur se servait de la folie d'une façon plus subtile. Il poussait les humains, ses enfants chéris, là où il voulait les emmener en leur inculquant des visions et en chuchotant à leur oreille de douces paroles. Il maîtrisait la folie des artistes et des intellectuels. A sa droite se trouvait Shub Niggurath, la chèvre noir des bois, la mère nourricière enfantatrice et dévoratrice qui avait donné vie à tant et tant de monstres. Ses trois pieds de bouc soutenaient une monstrueuse masse de chair formée de mâchoires et de très longs tentacules qui se tendaient vers le ciel. A son côté, son frère jumeau le chaos rampant, le terrible Nyarlhathotep lui ressemblait assez. Campé sur trois pieds, il n'était qu'une immense montagne de chair d'où sortaient deux bras longs et maigres, surmonté d'une langue sanglante qui s'élevait, immense vers la lune. Son corps tout entier semblait formé de visages humains fondus. Il se vantait d'être le plus puissant car lui seul avait le pouvoir d'adopter mille formes et de les revêtir dans le monde des humains sans avoir recours à un intermédiaire. Seule sa forme originelle lui était interdite, et par la même sa puissance toute divine, et c'est cette seule raison qui le poussait à investir la terre. Enfin, le dernier des cinq princes, Itaqua, seigneur des vents froids, ressemblait assez à l'image que les hommes se font du yéti, ses yeux blancs et froids brillant d'un éclat glacé.
Une immense masse gluante, formée d'yeux de mâchoires et de tentacules, était collé à tous ces pilliers, à la fois sur chacun d'eux sans être sur un seul en particulier. C'était le plus jeune des enfants de Dagon et Hydra, Yog-Sothoth, la clé et la porte. Lui était le seul à n'avoir aucun désir de régner; Il ne désirait qu'une seule chose, et cette chose, c'était que tous ses frères et toutes ses soeurs gouvernent le monde ensemble, dans la destruction et dans la création. Il aidait chacun d'eux sans jamais en favoriser un seul. S'il parvenait à se matérialiser sur Terre, il les réveillerait tous à la fois.
Sur des fauteuils moins hauts se trouvaient les petits princes, pères et mères protecteurs qui ne désiraient pas le pouvoir pour eux-même mais désiraient partager le trône d'un des princes afin que leurs enfants dominent la terre.
Il y avait Yig, lézard géant et seigneur des reptiles. Attlah Naqua, mère de toutes les araignées et araignée elle-même, arborant un visage de vieille femme. Shudd M'ell, au ventre obèse surmonté d'une masse grouillante de tentacules, père de tous les chtoniens ébranleurs des sols. Glaaki, énorme limace au corps hérissé de piquants, seigneur des morts et des non morts. Tsathoggua, immense singe dont la bouche n'était qu'une gigantesque fosse aux dents pointues où logeait une langue gigantesque, seigneur des larves amorphes.
Ils étaient tous là, les cinq princes, les cinq petits princes et le petit frère. Et, tout en bas, le Roi, père Dagon, immense créature anthropomorphique aux pattes palmées et aux allures de poisson, quand il ne prenait pas sa forme, plus terrifiante, de chasseur marin et la Reine, mère Hydra, magnifique dans son immense robe d'algues, d'eau et de poissons. Et, à leur pied, au travers de la grille, on pouvait apercevoir la fausse où Azatoth, le frère maudit, le destructeur des mondes avait été enfermé. Les deux souverains s'apprétaient à prendre la parole mais déjà, dans l'assemblée, au milieu des chuchotements puissants, des alliances se formaient.

_________________
"Non, rien à voir. Je n'ai rien à voir avec toi. Et je refuse de discuter avec toi parce que je ne te ressemble pas, que je ne te ressemblerais jamais."
Et, ayant dit ces mots, Henry écrasa le coussin sur le visage de Marcel et l'étouffa


Revenir en haut
Cthulhu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2010
Messages: 20
Localisation: dans sa demeure de R'Lyeh la morte...
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Moyenne de points: 1,05
Point(s): 21

MessagePosté le: Mar 12 Oct - 18:34 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

Cthulhu savait qu'il était inutile de parlementer avec Yog-Sothot: Borné, son jeune frère n'en favoriserait aucun. Mais il avait toujours respecté (en leur présence) Yig et Attlach-Nacha. Et si Nyarlathotep aurait pu être un allié redoutable, jamais ils n'auraient pu s'allier. Leurs plans s'étaient trop de fois croisés et annihilés. Il était évident de savoir avec qui Hastur allait s'allier: Tout d'abord, il y aurait Y'Gonolac, le préféré de ses frères, gardien des savoirs interdits et des tentations. Arborant la forme ridicule d'un humain obèse sans tête mais ayant ses mâchoires sur ses paumes. La mère des sangsues, déesse inférieure, serait aussi de son côté, mais ça n'avait que peu d'importance car jamais elle n'a pu prouver son efficacité, incapable de figurer dans les Contrées du Rêve. Et enfin il y aurait Nyarlathotep. Malheureusement, celui-ci avait tellement plus d'atomes crochus avec son damné frère qu'avec lui-même. Hastur avait toujours été fasciné par l'inventivité de ce frère, à toujours prendre la forme la plus efficace pour matérialiser les peurs et les folies des hommes. le Roi en jaune appréciait tout particulièrement sa forme dite d'"adepte", où il revêtissaît l'apparence d'un homme, à ce détail près que ses bras étaient des tentacules et ses oreilles des coraux.
ce fut le seul frère que le Grand Cthulhu daignât observer. Enfin, mis à part Azathoth, le fils maudit, le dévoreur de mondes, Héraut de la Fin des temps. Il est rare que le Dieu des mers et des océans se reconnaisse comme inférieur à l'un de ses frères, mais il reconnait le frère maudit comme tel. Rien ni personne n'avait le pouvoir de s'opposer à ses desseins, excepté bien sûr Père et Mère. Cthulhu frémissait chaque fois qu'il pensait à ce qu'il adviendrait si Azathoth lui volait son monde-jouet.
Mais son attente avait assez durée. Cthulhu se leva de toute sa cyclopéenne hauteur, dressant les tentacules et arborant fièrement ses ailes. D'une voix qui aurait abandonné le plus brave des hommes à la folie, il tonna:
"Silence! Père et Mère veulent parler!"
Et aussi simplement qu'il avait pris la parole, le préféré des fils se rassit.
_________________
Is not lie which eternal lie
And in stranger eons, even death may die

H.P. Lovecraft


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henry Vershicken
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 36
Moyenne de points: 1,75
Point(s): 63

MessagePosté le: Mer 13 Oct - 14:36 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

Tous les enfants de Dagon et d'Hydra reprirent leur place en silence. Tous affichaient un calme des lus complets à l'exception d'Hastur qui, à trop fréquenté les humains avait fini par contracter quelques unes de leurs manies. Il pianotait d'un air impatient sur le bras de son siège, tout en fixant le mur d'un air distrait. Visiblement, il était en proie à une intense réfléxion. Hastur ne perdait jamais de temps. Ses penchants pour les humains étaient certes discutables, mais il était à la fois l'un des plus fins et l'un des plus intelligents des cinq, probablement le plus intelligent. Il ne laissait jamais rien au hasard, ne perdait jamais un seul instant et était toujours en train de machiner un ou plusieurs plans, de chercher à fonder ou défaire des alliances. En cela, il était très proche de ton frère Nyarlhathotep.
- Bien, commença Dagon, je vais d'abord vous rappeler pourquoi nous sommes ici. En des temps immémoriaux, nos cinq plus grands fils ont tous luttés pour le contrôle de la terre et, ce faisant, ont failli la détruire. Y seraient probablement arrivés sans l'intervention de Yog Sothot. Nous ne pouvons permettre qu'un tel état de fait se reproduise. Insmouth, Dunwitch village, Miskatonic, tout cela était déjà bien trop! Nous avons déjà assez d'Azatoth pour vouloir détruire ce monde.
Et, comme s'il avait entendu son nom, le frère maudit hurla depuis le fond de sa fosse. Un tentacule frappa la grille mais, voyant qu'il ne pouvait ni la briser ni la desceller, il retourna se terrer dans les ombres. Dagon reprit, comme s'il n'avait jamais été interrompu:
- C'est pourquoi, nous avons décidé de limiter vos interventions. Régulièrement, nous donnons naissance à des hérauts, des êtres capables d'invoquer l'un d'entre vous, mais un et un seul. Vous êtes autorisé à user de vos dons pour qu'il vous réveille vous et pas un autre. Vous pouvez vous servir de vos intermédiaires dans la région et de vos pouvoirs, mais mère Hydra et moi-même nous octroyons la possibilité de vous enfermer avec votre frère Azatoth si vous mettez en péril l'équilibre de la Terre.
Puis, se fut Hydra qui parla. sa voix était comme le flot du torrent dans la montagne:
- Le nouveau héraut est en France. A vous de le trouver. Nous lui avons donné le don de lire le langage perdu. Qu'il trouve le Necronomicon, il y en a un au Louvre, et il pourra réveiller l'un d'entre vous. Mes enfants, bonne chance à chacun d'entre vous.
_________________
"Non, rien à voir. Je n'ai rien à voir avec toi. Et je refuse de discuter avec toi parce que je ne te ressemble pas, que je ne te ressemblerais jamais."
Et, ayant dit ces mots, Henry écrasa le coussin sur le visage de Marcel et l'étouffa


Revenir en haut
Cthulhu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2010
Messages: 20
Localisation: dans sa demeure de R'Lyeh la morte...
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Moyenne de points: 1,05
Point(s): 21

MessagePosté le: Mer 13 Oct - 16:13 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

Cthulhu, indigné, se dressa:
"Comment osez-vous? Nos pouvoirs nous les avons mérités! Une restriction favorise les faibles et les paresseux! Qu'il plaise à certains de ressembler à la race esclave, dit-il en pointant Hastur du regard, mais jamais vous ne nous traiterez de la sorte!"
Cthulhu savait bien que son intervention était vaine. Dagon et Hydra ne changeraient pas d'avis, même si leur préféré le leur demandait. A vrai dire, c'était plutôt une manière de repérer parmi ses plus petits frères ceux qui seraient susceptibles de lui être utiles dans un cas futur.
_________________
Is not lie which eternal lie
And in stranger eons, even death may die

H.P. Lovecraft


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henry Vershicken
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 36
Moyenne de points: 1,75
Point(s): 63

MessagePosté le: Jeu 14 Oct - 20:53 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

Père Dagon poussa un profond soupir:
- Fils, cela fait déjà un moment que nous suivons cette procédure et mère Hydra et moi l'avons choisi en toute connaissance de cause. Si nous vous laissions faire, le monde serait ravagé aussi bien que si nous avions libéré Azatoth.
ce fut Hastur qui, se levant d'un air royal et digne, prit la parole:
- Mais je comprends parfaitement les inquiétudes de notre frère. Il n'a malheureusement pour lui que la destruction et la force brute. S'il lui est impossible de faire déferler des flots de créatures monstrueuses et destructrices, de soulever des montagnes d'eau pour engloutir les villes, que peut-il encore faire? Détruire un à un l'esprit des hommes? Et comment cela lui permettrait-il de se réveiller. Il n'a ni la finesse ni l'intelligence ni les pouvoirs nécessaires pour provoquer son réveil, et ne peut que faire de l'esbroufe et réduire à néant les efforts de ses frères. Dans ces conditions, moi aussi je m'offusquerais.
Hastur se mit à rire à gorge déployée et Nyarlhathotep ricana également. Visiblement satisfait, Hastur reprit:
- mais il en est des encore moins chanceux que notre frère Cthulhu, je veux parler de notre pauvre soeur Shub Niggurath, enfantatrice de monstres. Quel recours lui reste-t-il maintenant que ses fils et ses filles doivent rester dans son giron, au moins pour la plupart. Son pauvre petit cerveau est incapable de jouer à ce jeu si fin que vous nous proposez, prouvant par là que comme son frère Cthulhu, elle est inapte à régner.
cette fois-ci, le commentaire souleva des bordées de rires bruyants et roi et reine furent forcés de réclamer le silence.
_________________
"Non, rien à voir. Je n'ai rien à voir avec toi. Et je refuse de discuter avec toi parce que je ne te ressemble pas, que je ne te ressemblerais jamais."
Et, ayant dit ces mots, Henry écrasa le coussin sur le visage de Marcel et l'étouffa


Revenir en haut
Cthulhu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2010
Messages: 20
Localisation: dans sa demeure de R'Lyeh la morte...
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Moyenne de points: 1,05
Point(s): 21

MessagePosté le: Ven 15 Oct - 19:29 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

N'écoutant que sa rage, Cthulhu bondit sur son frère en jaune. Il n'avait que faire des représailles, qu'elles viennent d'Hastur ou même de Père et Mère. L'attrapant de sa gigantesque griffe, il le plaqua face à ses tentacules qu'il agitât, signe de frustration extrême. Son regard était aussi violent que les vagues d'une tempête qui s'écrasent contre les murailles.
"Nous verrons bien. Nous verrons bien si ta finesse absurde et ta couardise te permettront de mettre le monde sous ton joug. Nous verrons bien, dans le cas improbable de ton avènement, combien de temps la race esclave mettra pour te faire descendre de ton trône, si tu les "respectes" ainsi. Tu es faible, mon frère, et il est temps que tout le monde dans cette salle se rende compte que ton hérésie nous conduira tous à notre perte si tu l'emportes. Mais n'ayez crainte bien chers frères: ce jour n'arrivera jamais.
_________________
Is not lie which eternal lie
And in stranger eons, even death may die

H.P. Lovecraft


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henry Vershicken
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 36
Moyenne de points: 1,75
Point(s): 63

MessagePosté le: Ven 15 Oct - 19:46 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

Hastur ne trembla même pas, se contentant d'observer son monstrueux frère avec une sorte de...oui, c'était bien de l'amusement. Aussitôt, la main de Père Dagon saisit Cthulhu qui fut balloté par son paternel sans pouvoir rien faire pour se défendre, comme une vulgaire poupée entre les mains d'une enfant. Les colères de père Dagon étaient épouvantables et Cthulhu avait beau être le fils préféré, il n'était pas tout à fait  l'abri des châtiments:
- C'en est assez, Cthulhu, nous autres dieux ne devons pas nous faire la guerre ou ce sera le chaos et la destruction. Si tu veux prouver ta supériorité sur ton frère, envoie des intermédiaires contre les siens. Sinon, je serais forcé de te faire rejoindre Azatoth.
Hastur reprit, prenant un plaisir manifeste à contrôler la foule comme il le faisait:
- Une fois encore, notre frère Cthulhu a prouvé sa supérieure intelligence. Laissons le à sa furer et à sa fanfaronnade, tout ce qu'il dit n'est que du vent.
- Hastur, sermona Dagon, si tu continues, tu seras enfermé toi aussi. maintenant, disposez. Tous.
Les sombres dieux se séparèrent mais, avant de partir, Hastur déposa quelque chose dans la main de Cthulhu, disparaissant avant que celui-ci n'ai eu le temps de regarder. C'était un petit humain, ou plutôt une ombre d'homme comme on pouvait en voir dans les contrées du rêve, pas plus grand que son doigt. Sa stature et ses petites lunettes le désignaient comme un intellectuel. Comme preuve, il tenait un livre sous le bras, un crayon dans une main et un carnet dans l'autre. Un intellectuel à coup sûr et probablement un artiste. Il leva les yeux vers Cthulhu et le contempla, et c'est bien là que résidait l'insulte car il ne ressentait visiblement ni peur ni syndrome de la folie délirante que devaient ressentir chacun d'eux en contemplant le plus grand des grands. Non, celui-ci se contentait de le détailler, imperturbable, comme il 'aurait fait d'une haute montagne ou d'un vieux monument.
_________________
"Non, rien à voir. Je n'ai rien à voir avec toi. Et je refuse de discuter avec toi parce que je ne te ressemble pas, que je ne te ressemblerais jamais."
Et, ayant dit ces mots, Henry écrasa le coussin sur le visage de Marcel et l'étouffa


Revenir en haut
Cthulhu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2010
Messages: 20
Localisation: dans sa demeure de R'Lyeh la morte...
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Moyenne de points: 1,05
Point(s): 21

MessagePosté le: Dim 17 Oct - 11:46 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

Un instant, Cthulhu pensa à dévorer cet impertinent, mais il se dit que ça ferait trop plaisir à son frère. Après tout, cet humain pourrait lui servir! Au lieu de partir comme les autres à la recherche de ce héraut capable de lire le livre de l'arabe fou, lui accomplirait sa vengeance d'une autre façon: en mettant hors circuit tout ceux qui se retrouveraient sur sa route. mais comment? Ses frères étaient intelligents, et des manières trop brutales attiseraient la colère de Père et Mère. Il regarda alors le ridicule petit bout d'humain. La vérité était devant lui, derrière de petites lunettes rondes, mais la vérité est parfois bien difficile à analyser... Quittant le temple de ces parents, Cthulhu s'envola pour regagner son habitat des contrées du Rêve, la Montage d'Au-dessus des cieux.
ce pic avait la particularité d'avoir un océan en son sein, ce que Cthulhu avait adopté dès le départ de ses rêveries. en même temps, si ce lieu lui plaisait autant, c'était parce qu'il l'avait créé lui-même avec ses rêves, à la manière de cet indien dans les ruines circulaires. Il déposa l'artiste sur une rive, et alors, de sa voix qui faisait trembler les stalactites de la caverne, il lui annonça:
"Désormais, je suis ton maître. Tu vas être à mon service. mais avant que je t'assigne une mission, dis moi en quoi tu as attiré l'attention de mon frère Hastur: quel art maîtrises tu?
_________________
Is not lie which eternal lie
And in stranger eons, even death may die

H.P. Lovecraft


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henry Vershicken
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 36
Moyenne de points: 1,75
Point(s): 63

MessagePosté le: Mar 19 Oct - 16:56 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

L'intellectuel sourit à Ctuhlhu:
- Je vous connais grand Cthlhu, seigneur des rêves et des fonds marins. Votre frère m'a souvent parlé de vous. Je suis écrivain, dramaturge, et Hastur ( ses yeux brillant  roulèrent dans ses orbites en prononçant ce nom) m'a donné l'inspiration. C'est lui mon seul maître. Vous n'avez rien à m'offrir et comme je suis fou déjà, vous ne pouvez e faire plier. Aussi, je refuse de vous obéir. Simplement, je vais rester un peu avec vous, encore, car je vous trouve intéressant et pense écrire une pièce sur vous. C'est sans doute pour cela qu'Hastur m'a mené à vous. Je l'appellerai: la fin pathétique du roi aux ailes trouées.
_________________
"Non, rien à voir. Je n'ai rien à voir avec toi. Et je refuse de discuter avec toi parce que je ne te ressemble pas, que je ne te ressemblerais jamais."
Et, ayant dit ces mots, Henry écrasa le coussin sur le visage de Marcel et l'étouffa


Revenir en haut
Q-zinzin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2010
Messages: 42
Moyenne de points: 1,71
Point(s): 72

MessagePosté le: Sam 23 Oct - 14:51 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

HRP : Je vais peut-être lancer un RP pour que je puisse m'intégrer un peu plus dans le groupe Jekyll Hide/Cthulhu. Bien entendu, cela va être difficile, mais je vais y réfléchir.

Revenir en haut
Henry Vershicken
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 36
Moyenne de points: 1,75
Point(s): 63

MessagePosté le: Sam 23 Oct - 18:12 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

HRP: Moi je suis juste PNJ avec Cthulhu, Jeckyll/Hide va pas le rencontrer tout de suite. mais si tu veux t'insérer avec Cthulhu en tant que perso, une bonne idée  ce serait que tu te retrouves au Louvre pour une raison X ou Y parce que les grands anciens vont commencer à se battre pour le Necronomicon qui se trouve là-bas. Mais d'abord, faut que tu gères les chasseurs de vampires en Europe. Ou alors, tu commence un scénario annexe de PNJ au Louvre, et je t'enverrais quelques grands anciens.
_________________
"Non, rien à voir. Je n'ai rien à voir avec toi. Et je refuse de discuter avec toi parce que je ne te ressemble pas, que je ne te ressemblerais jamais."
Et, ayant dit ces mots, Henry écrasa le coussin sur le visage de Marcel et l'étouffa


Revenir en haut
Cthulhu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2010
Messages: 20
Localisation: dans sa demeure de R'Lyeh la morte...
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Moyenne de points: 1,05
Point(s): 21

MessagePosté le: Dim 24 Oct - 20:24 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

Encore une fois, Cthulhu pensa à le dévorer -combien de fois allait-il encore le faire?. Mais, quelque chose l'intriguait chez lui. Cette pièce qu'il comptait écrire, il avait hâte de savoir de quoi il retournerait. Et, à vrai dire, peut-être que cela pourrait lui servir... Après tout, hastur a plus d'une fois accompli ses desseins grâce à sa représentation du Roi en jaune, et là encore la pièce n'était pas très élogieuse pour les grand anciens. La question était comment faire pour que l'humain lui obéisse et accomplisse ses plans? il dit:
"Tu m'amuses. Mais tu sais quoi? j'ai envie que tu écrives cette pièce. hastur me prend pour un ignare qui ne jure que par la force brute, mais ne suis-je pas le grand rêveur? Le maître du monde des songes? non, il se trompe complètement. J'espère que tu écriras cette pièce, de tout mon coeur, et tu n'auras qu'à me demander pour obtenir ce dont tu as besoin pour sa réalisation. Quant à moi..."

Cthulhu monta haut dans son donjon, délaissant le frèle humain derrière lui. Quand il fut monté au pinacle de sa montagne, il poussa un terrible ruigissement, destiné à appeler son héraut. Bientôt, il entendrait les battements d'ailes de son Shantak et alors il parlerait avec son plus fidèle esclave: Caleb Mattheson
_________________
Is not lie which eternal lie
And in stranger eons, even death may die

H.P. Lovecraft


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henry Vershicken
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 36
Moyenne de points: 1,75
Point(s): 63

MessagePosté le: Mar 2 Nov - 14:28 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

  Le petit dramaturge à côté de Cthulhu fit calmement remarquer que le grand seigneur des océans était tout à fait incapable de lui offrir l'inspiration des muses, que seul Hastur en était capable et que donc le dramaturge n'attendait aucune aide du ''grand'' Cthulhu. Pendant ce temps, l'immense créature noire s'avançait, flottant paresseusement dans les airs en agitant ses immenses ailes comme du cuir. Tout comme les nuages s'amoncellent en une immense forme sombre qui recouvre la lueur de la lune, de même le shantak s'avançait vers Cthulhu portant sur son dos la figure encagoulée de Caleb Matheson, premier des premiers parmi les hérauts de Cthulhu.
  Matheson était autrefois un scientifique, versé dans l'occultisme qui, seul, semblait capable d'assouvir son intarissable soif de savoir et de pouvoir. C'est au cours de ses recherches qu'il avait découvert les sombres récits des temps primitifs dont la lecture avait balayé le peu de santé mentale qui lui restait. Il avait pris conscience du pouvoir des anciens en même temps que de leur existence. Il avait compris que régner dans leur ombre lui apporterait bien plus de pouvoir que tout ce que le petit monde des humains pourrait jamais lui apporter. Il avait décidé alors de rejoindre l'un d'entre eux, et comme il était toujours irrémédiablement attiré vers le pouvoir, vers la puissance, il décida de communiquer avec le puissant d'entre eux, le grand Cthulhu lui-même. Caleb avait appris l'art subtile des arcanes, avait goûté au doux et enivrant poison de la magie. Communiquer avec le Seigneur des Rêves fut pour lui un jeu d'enfant. Il envoya son corps astral dans la dimension du rêve, que les anciens nommaient le Tell'Aran Rhiod, et s'inclina devant le Grand ancien, lui jurant allégeance et échange de ses dons. Caleb fut doté d'une force et d'une endurance surhumaine, et du pouvoir de communiquer avec les profonds et autres engeances des abysses. En contrepartie, il devint l'âme damnée du grand tourmenteur, son principale héraut, usant de force, de diplomatie ou de magie pour atteindre les ojectifs de son Seigneur et Maître. S'il n'avait pas toujours la déférence que l'on pouvait exiger d'un subalterne, il était parfaitement fiable et fidèle, et d'une terrible efficacité qui avait permis  au grand Cthulhu de damner le pion à ses frères et soeurs à plusieurs reprises. 
  Le Shantak se posa au faîte de la tour, s'accrochant à sa surface tourmentée de ses immenses serres comme les griffes de la nuit. Matheson descendit lentement, sa robe noire à capuchon parfaitement immobile malgré ses mouvements quasi reptiliens. Il s'avança lentement jusqu'au pied du Grand Cthulhu et baissa sombrement la tête en signe de respect et de soumission. Puis, il releva la tête et, sous le capuchon, on put discerner ses traits. Froid, intelligent, assez beau, mais d'une beauté glaçante, sans joie. Celui qu'Hastur nommait Faust par raillerie demanda:
- Je suis venu, grand maître, à votre demande. Que désirez-vous de moi?
_________________
"Non, rien à voir. Je n'ai rien à voir avec toi. Et je refuse de discuter avec toi parce que je ne te ressemble pas, que je ne te ressemblerais jamais."
Et, ayant dit ces mots, Henry écrasa le coussin sur le visage de Marcel et l'étouffa


Revenir en haut
Cthulhu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2010
Messages: 20
Localisation: dans sa demeure de R'Lyeh la morte...
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Moyenne de points: 1,05
Point(s): 21

MessagePosté le: Mer 10 Nov - 08:50 (2010)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend... Répondre en citant

-Mes frères vont bientôt envoyer leurs hérauts chercher un élu capable de lire le Nécronomicon à Paris. Ton but sera en priorité de tuer leurs adeptes. Tu as carte blanche. Ce que je veux, c'est des résultats. Et, si jamais cet élu n'est pas assez fort, détruis-le. Je n'ai que faire des faibles. Rapporte moi les forts qui savent dans quel camp est la victoire prochaine. Va, et que même les terreurs des abysses ne te retiennent pas en chemin.
_________________
Is not lie which eternal lie
And in stranger eons, even death may die

H.P. Lovecraft


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:04 (2018)    Sujet du message: Cthulhu rêve et attend...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hidden World Index du Forum -> Le RP -> Pays des Rêves Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com